Santé

 Résultat de recherche d'images pour "gif vaccination chien"

Certaines maladies, parce qu’elles sont graves, parce qu’elles peuvent être transmises à l’homme, méritent une prévention particulière : la vaccination permet de protéger efficacement le chiot puis le chien contre ces maladies. Bien que le protocole puisse varier, il est important que les chiots et les adultes reçoivent les vaccins assurant une protection contre :

La maladie de Carré : due à un virus, elle entraîne des troubles nerveux, respiratoires, digestifs et/ou cutanés. Elle est très souvent mortelle chez les chiens non vaccinés.

L’Hépatite de Rubarth : hépatite infectieuse canine d’origine virale. Moins fréquente, cette maladie est très grave car elle touche un organe vital : le foie.

La Parvovirose : maladie très grave et très contagieuse, mortelle en 5 à 7 jours. Le virus responsable provoque une gastro-entérite hémorragique mettant en danger la vie du chien.

La Leptospirose : les leptospires sont des bactéries qui affectent le foie et les reins. On les trouve dans les zones humides et dans les flaques d’eau car elles sont transmises par les urines des rongeurs. Cette maladie peut toucher l’homme.

D’autres protocoles de vaccination en fonction du rythme de vie du chien et de ses éventuels déplacements. C’est le cas de :

La Rage : mortelle chez le chien, la Rage est également fatale chez l’homme et chez tous les mammifères. Obligatoire dans certains cas de figures, c’est une vaccination qui doit être programmée avant tout déplacement si nécessaire.

La Piroplasmose : transmise par piqûre de tique, la Piroplasmose est due à un parasite du sang. C’est une maladie grave, qui peut être mortelle si le traitement est si le traitement est trop tardif. Une forte fièvre, une grande fatigue du chien et une émission d’urines colorées sont les premiers signes observés.

La maladie de Lyme (ou Borréliose) : maladie transmise par une piqûre de tique. L’agent responsable est une bactérie. Elle entraîne boiterie, syndrome fébrile, douleur diffuse. Chez l’homme, c’est une zoonose pouvant être à l’origine d’érythème migrant, beaucoup plus rare chez le chien.

La Toux de chenil : plusieurs virus et bactéries forment le complexe responsable de cette maladie. Cette maladie concerne essentiellement les chiens en contact – même furtif – avec d’autres : expositions, concours, pensions, chenils, meutes …

La vaccination commence dès l’âge de 8 semaines avec un à deux rappels 3 à 4 semaines (strict) plus tard. Par la suite, un examen annuel de santé est indispensable.

LES PARASITES DIGESTIFS : LES VERMIFUGES

Les chiens, s’ils ne sont pas vermifugés, sont porteurs de parasites internes, principalement de vers digestifs. Il est essentiel de vermifuger son chien :

Pour sa santé : tous les vers ont des conséquences très variables sur la santé du chien. Cela peut aller de simples vomissements, entraînant des troubles de la croissance, à un amaigrissement, une anémie, des diarrhées chroniques et/ou hémorragiques, de la toux chronique …

Pour votre santé : Certains de ces vers sont transmissibles à l’homme (on parle de zoonoses) et ont des conséquences parfois très importantes. Les plus touchés sont les enfants, souvent en contact étroit avec le chien (possibilités de migration de larves au niveau de l’œil, problèmes cutanés et intestinaux). Les chiots sont vermifugés à partir de 15 jours puis tous les mois jusqu’à 6 mois. Par la suite, les adultes sont vermifugés 4 fois/an. Tous les vermifuges ne se valent pas. Ils ne tuent pas tous les mêmes vers et peu d’entre eux sont efficaces contre tous les vers en même temps. Certains sont adaptés aux vers rencontrés chez le chiot et non à l’adulte (et vice-versa). Demandez conseil à votre vétérinaire. 

LES PARASITES EXTERNES

Votre chien héberge très souvent et à votre insu des hôtes indésirables. Les conséquences de cette présence ne sont pas négligeables tant pour votre chien que pour vous-même. 

Les puces (insectes) : Ce sont des insectes très fréquemment rencontrés. Les adultes, qui passent le plus clair de leur temps sur votre chien, le pique pour se nourrir de sang. Ces piqûres peuvent engendrer des allergies graves et difficiles à traiter. Les puces femelles pondent des centaines d’œufs qui tombent chez vous sur le sol. Les œufs se transforment en larves puis en nymphes dans votre moquette, tapis, parquet, canapé… Le développement des formes nymphales en adultes (le cycle est alors bouclé), exige des conditions précises de température et d’humidité, réunies presque toute l’année.

Pensez à PROTEGER votre chien contre les puces toute l’année. 

Les tiques (acariens) Elles viennent occasionnellement sur votre chien pour se nourrir de son sang. Le reste du temps, on les trouve dans l’herbe, en sous bois, lisière de forêt … La présence de tiques est très saisonnière. Une protection antiparasitaire adéquate permet de s’en protéger. Elles peuvent en outre transmettre des maladies telles que la Piroplasmose ou la maladie de Lyme.


 

×